Julian Lagoutte
designer graphique

Julian La

À propos
Shop
Fr/En

Julian La

À propos

Fr/En

2020
Au Café
Disco-graphiques

2019
PulpFunction
Bataille graphique
Bang ! Pop ! Boum !
Tohu-bohu
L'aventure du jeu
Festival d'un jour 2019

2018
Festival d'un jour 2018
Portes ouvertes ÉSAD •Valence
Objets suspects

2017
Asso Limo
7425 rebondissements
Disques casse-tête
Cyclo
Volvelles à gogo
Typique
Astronomicum Caesareum
Cosmica

2016
Sérigraphie spatiale
Machine à dessiner
Le Tâche Papier
Astréidoscope

2015
Bricolage

2014
Les Vinéales

Autres projets

Au Café

La Maison-Phare est une MJC et association d'éducation populaire dans le quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon, qui base ses actions sur le principe de la pédagogie sociale. Elle organise des moments de rencontre entre les habitants du quartier, que ce soit par des ateliers de rue, des événements socioculturels, ou des espaces d'accueil pour créer du lien social et leur donner la possibilité de prendre part à la vie de leur quartier.

J'ai organisé deux après-midis d'ateliers pour produire les nouvelles cartes de visite du Café-restaurant de la Maison-Phare, géré en partie par des bénévoles du quartier. Ces ateliers étaient un prétexte pour initier les visiteurs du Café à la technique de la linogravure. Ils étaient invités à proposer un dessin de poisson, au format carte postale, en se servant d'un gabarit préparé en amont, puis de le graver dans une plaque de linoléum.

Une fois imprimées, les images obtenues ont été découpées en quatre : sur chaque carte de visite figure alors une partie d'un dessin. Les cartes peuvent alors être collectionnées et combinées, comme les pièces d'un puzzle, pour jouer avec les poissons dessinés lors des ateliers, les reconstituer ou en assembler de nouveaux.

2020 — Dijon
Identité + ateliers

7,4 × 5,3 cm
Impression sérigraphie et linogravure

Disco-graphiques

Disco-graphiques est une série d'ateliers jeune public conçus pour La Fabrique, du 21 décembre 2019 au 1er mars 2020 au Centre Georges Pompidou.

La Fabrique est un espace destiné au jeunes de 8 à 12 ans, au sein de l'Atelier des enfants du Centre Pompidou. Elle propose au jeune public de découvrir le processus créatif d'un artiste à travers des ateliers basés sur l'utilisation de machines de type Fablab (découpe laser, imprimante et scanner 3D, machine à coudre…).

À travers ces ateliers, j'initie les participants aux principes de la conception paramétrique et leur propose de réinterpréter le vocabulaire graphique des feux d'artifice et des volvelles. À partir d'applications numériques et de répertoires de formes que je leur fourni, ainsi qu'à l'aide de la découpe laser, ils conçoivent des compositions graphiques, ludiques et contemplatives, basées sur le cercle et la rotation.

En partenariat avec le magazine Étapes: autour du numéro consacré aux jeunes diplômés. Vidéo de présentation et images réalisées par le Centre Pompidou.

2020 — Paris
Ateliers

PulpFunction

Avec Ariane Corfmat, nous produisons des histoires, entièrement codées en javascript, à la manière d'un cadavre exquis. Nous remplissons tour à tour les cases de « bandes dessinées numériques », qui font office de plateau de jeu. La règle du jeu est la suivante : raconter une histoire à deux par un échange de fonctions javascript. Chaque fonction doit produire une animation ou un événement qui donne suite à la précédente. Nous ne communiquons jamais l'un et l'autre sur le contenu de la case en construction, laissant à chaque fois la surprise à l'autre sur la suite de l'histoire.

Ces histoires sont rassemblées dans une plateforme, PulpFunction, pour les rendre accessible à la lecture. D'autres histoires sont en construction entre nous et avec éventuellement d'autres personnes qui souhaiteraient se prêter au jeu.

PulpFunction est à la fois un espace où nous nous positionnons en tant qu'auteurs, mais elle est également destinée à devenir un outil pédagogique. En effet, le code de chaque histoire est accessible au lecteur, à la manière de cartouches de bande dessinée. Il est le narrateur de l'histoire, facilement compréhensible de par l'utilisation du français, le nommage des variables, des fonctions et l'utilisation des commentaires. Le lecteur est alors invité à effectuer une seconde lecture, pour comprendre et décrypter, à sa manière, comment agit le code.

Projet en cours
Plateforme web

En collaboration avec Ariane Corfmat

Bataille graphique

Jeu graphique, mené en collaboration avec Paul Faure, sur le principe de la bataille navale. Les éléments graphiques de ce jeu sont issus d'une correspondance postale de plusieurs mois entre nous deux.

Projet en cours
Jeu

En collaboration avec Paul Faure

Bang ! Pop ! Boum !

Bang ! Pop ! Boum ! est un spectacle de feux d'artifice imprimé. L'édition se lit à la verticale et le lecteur, en tournant ses pages de bas en haut, déclenche des explosions de feux d'artifices. Il est alors guidé à travers une narration visuelle et poétique, allant de surprises en admiration jusqu'au bouquet final. Les pages sont imprimées en sérigraphie et la superposition des différents passages, parfois avec un léger décalage, procure aux formes une sensation de vibration et de mouvement. On admire alors la préciosité de l'impression comme on contemple un spectacle d'artificier.

Le livre est aussi accompagné d'une application pour tablettes et mobiles qui invite le lecteur, tel un artificier, à déclencher ses propres feux d'artifices par de simples contacts avec l'écran. Les mêmes motifs de l'édition se retrouvent alors animés et accompagnés de sons.

Chaque forme de l'édition a été générée grâce un outil codé en javascript. Il suffit de faire varier différents paramètres pour composer une explosion, anneau par anneau.

2019 — Valence
Livre illustré

29 × 21 cm, 36 pages
Impression sérigraphie

Tohu-bohu

Tohu-bohu est un caractère typographique à la frontière entre la lettre et le signe. Il est composé de deux types d'éléments, des « pleins » et des « angles », qui sont interchangeables afin de modifier le dessin de chaque caractère. Avec un set de 20 éléments pleins et 20 éléments d'angle, Tohu-bohu possède 400 variations potentielles. Une série d'affiches composent son specimen, composées à partir de quelques-unes de ces variations et pliées sous forme de journal.

2019 — Valence
Caractère typographique

Specimen : 23 × 32 cm, 28 pages
Impression numérique

L'aventure du jeu

Le jeu n'est pas seulement une activité marginale à laquelle chacun s'adonne pour son plaisir. Ce mot de trois lettres, qui nous semble évident, et avec lequel nous sommes si familier, cache en réalité une complexité de notions qui s'entremêlent. C'est cette complexité que j'ai tenté de disséquer dans ce mémoire, tout en questionnant l'analogie trop répandue entre jeu et divertissement, pour me poser la question suivante : et si le design graphique pouvait être joué ?

Je tente alors, à la manière d'un « explorateur du jeu », de déceler la jouabilité du design graphique. Comment un designer peut-il jouer sa pratique et en quoi ceci peut-il faire office de méthodologie de travail ?

Il est disponible à la lecture ici.

2019 — Valence
Mémoire de DNSEP

16 × 23 cm, 96 pages
Impression numérique
8 exemplaires

Festival d'un jour 2019

Bande-annonce de la 25e édition du Festival d'un jour, festival consacré au cinéma d'animation, du 18 au 23 mars 2019 à Valence.

Utilisant principalement la technique de la pixilation, elle fait écho au travail de l'artiste François Vogel, invité d'honneur et auteur de l'affiche du festival. Elle reprend aussi les trois thèmes récurrents de la programmation : la ville à la plage, la déformation et la démesure.

2019 — Valence
Vidéo

Co-réalisée avec Ariane Corfmat, Nicolas Flory, Elisa Collenne et Noémie Panaye. Musique par Nathanaël Bergèse pour Adélie Prod.

Festival d'un jour 2018

Bande-annonce de la 24e édition du Festival d'un jour, festival consacré au cinéma d'animation, du 18 au 24 mars 2018 à Valence.

Elle fait écho à l'affiche de cette édition 2018, produite par le réalisateur Jean-François Laguionie, ainsi qu'aux deux thèmes récurrents de la programmation : les grands espaces et la vieillesse.

2018 — Valence
Vidéo

Co-réalisée avec Ariane Corfmat, Nicolas Flory et Marie Mayet. Musique par Nathanaël Bergèse pour Adélie Prod.

Portes ouvertes ÉSAD •Valence

Communication des journées portes ouvertes 2018 de l'ÉSAD •Grenoble •Valence, comprenant une série d'affiches, de cartes postales ainsi qu'une page d'accueil temporaire du site internet de l'école.

Les éléments typographiques des affiches sont dissimulés ou révélés par des traces initialement faites à bombe, au fusain ou au marker. Celles-ci reprennent les dingbats mZ t q de la Dauphine, caractère typographique utilisé dans l'identité de l'école. Ces glyphes évoquent le territoire montagneux de la région de Valence et Grenoble. Sur la page web de l'évènement, le visiteur révèle le texte en traçant lui-même ces formes par le déplacement de la souris.

2018 — Valence
Communication graphique

Affiches A3 et A1
Impression risographie (A3) et sérigraphie (A1)

En collaboration avec Solène Lautridou et Sebastian Schmitt

Objets suspects

Objects of interest est un workshop mené en octobre 2017 par Nina Paim et Corinne Gisel, auprès des étudiants de 4e année design graphique de l'ÉSAD •Valence. Chacun de nous devait identifier un délit et rechercher des suspects, c'est-à-dire tout ce qui a, ou a pu, avoir un effet néfaste dans le monde. Un seule restriction importait : les suspects ne seraient pas des individus, mais des produits de design.

Nous avons adopté une définition ouverte du design. Ne seraient pas seulement concernés les objets produits par ceux qui se disent designers, mais plutôt toutes les productions d'artefacts humains, les processus, les systèmes ou les structures réalisées pour agir dans le monde, et qui relèvent souvent d'un intention délibérée. Le but du projet était de mener l'enquête par une réflexion critique portant sur l'impact social, politique et environnemental de ces objets. Nous interrogions alors l'idée que le design est avant tout et fondamentalement une bonne chose pour l'humanité, puisqu'il peut aussi poser un nombre considérable de problèmes.

Notre bureau de recherche a identifié onze objets suspects, tels que les émojis de nos portables, la mis en forme sensationnelle des informations dans les médias, la typographie genrée du marketing des jouets, le label « Made in Bengladesh », la salle de classe à l'école primaire en France, la norme des produits « couleur chair », ou encore la mode autour de la consommation d'avocats. Comme des détectives, nous avons pisté ces objets en réunissant des éléments d'information, menant recherches théoriques, entretiens avec des experts et des témoins, rapprochant et analysant des données, pour tirer nos propres conclusions. Assurés d'avoir établi les faits, nous avons chacun mis en oeuvre diverses approches pour rendre public nos résultats. Ceux-ci ont été présenté à travers une exposition organisée à l'espace Jeanne de Flandreysy à Valence, mais aussi au sein d'une édition, qui est le dossier de notre investigation, rendant compte de chacune de nos enquêtes à travers des objets imprimés.

2018 — Valence
Projet de recherche

24 × 31,8 cm, 12 pages
Impression sérigraphie, risographie et numérique

Workshop collectif initié par Nina Paim et Corinne Gisel, alias Common Interest.

Asso Limo

Conception et développement du site web d'Asso Limo, maison d'auto-édition fondée en 2016 par Samuel Eckert. Ce site est une plateforme ludique qui propose la consultation des éditions publiées par la maison.

2017 — Paris
Site internet

Sous la direction artistique de Samuel Eckert

7425 rebondissements

Bande-dessinée rotative qui offre au lecteur une infinité d'histoires potentielles par la simple rotation des disques qui la composent.

2017 — Valence
Bande dessinée

30 × 30 cm
Impression numérique

Disques casse-tête

Objet imprimé reprenant le principe des énigmes de l'application Cyclo. Le but de ce casse-tête est de reconstituer une forme en faisant correspondre chaque disque de papier.

2017 — Valence
Objet jouable

15 × 15 cm
Impression sérigraphie
30 exemplaires

Cyclo

Prototype d'un jeu pour mobiles et tablettes qui met au défi le joueur de résoudre des puzzles en faisant pivoter des ensembles de disques, afin de reconstituer des formes. Ce jeu est une réappropriation numérique et ludique des volvelles, des instruments qui par la rotation de disques de papier permettaient autrefois d'effectuer des calculs ou des mesures.

2017 — Valence
Application mobile

Volvelles à gogo

Cette série d'objets constitue la phase d'expérimentation de mon projet de DNAT design graphique.

Je me suis intéressé à des instruments dont l'existence remonte au XIIIe siècle : les volvelles. Elles consistent en un ensemble de disques, souvent de papier qui, lorsqu'ils sont mis en rotation, permetttent d'effectuer toutes sortes de calculs et de démonstrations. Elles ont de ce fait souvent eut un rôle de transmission d'informations, notamment scientifiques, mettant le lecteur en action.

Qu'en serait-il si elles devenaient des objets qui racontent des histoires, invitent le lecteur à jouer ou le mènent à faire des expériences visuelles ? La volvelle devient ici un objet d'exploration plastique à travers le détournement de ses composantes telles que la rotation, la combinaison, l'obturation, la révélation ou la superposition.

L'ensemble des volvelles est accessible ici.

2017 — Valence
Projet de recherche

Typique

Le Typique est un caractère typographique dessiné dans l'esprit des peintres en lettre et des titrages en gros corps. Il donne suite à un workshop initié par Alaric Garnier en mars 2017 à l'ÉSAD •Valence.

2017 — Valence
Caractère typographique

Specimen : 21 × 29,7 cm, 32 pages
Impression sérigraphie

En collaboration avec Ariane Corfmat et Sirima de Rességuier

Astronomicum Caesareum

Astronomicum Caesareum est un ouvrage publié en 1532 par l'astronome Petrus Apianus. Il comporte au sein de ses pages 21 volvelles, des systèmes de disques en papier mobiles qui permettent de calculer des positions d'astres ou d'observer des phénomènes astronomiques.

Cet ouvrage, conservé dans les archives de la BNF, est consultable sur sa plateforme de numérisation, Gallica. Cependant la numérisation empêche d'avoir accès à la rotation des disques. Je suis parti de cette frustration pour construire une interface qui, en plus de proposer la manipulation de ces volvelles à l'écran, permettrait de comprendre leur fonctionnement et les savoirs qu'elles mettent en jeu.

2017 — Valence
Plateforme web

Cosmica

Dans ce jeu d'exploration spatiale, chaque joueur doit faire progresser son vaisseau spatial en retournant, l'une après l'autre, les cartes qui composent l'univers, afin de trouver les trois planètes de sa couleur. Attention aux trous noirs !

2017 — Valence
Jeu

Boîte : 28 × 10 cm
Impression sérigraphie

Sérigraphie spatiale

Expérimentations autour de l'espace en sérigraphie sur petits formats.

2017 — Valence
Projet de recherche

Impression sérigraphie

Machine à dessiner

Travail sur les mots, les caractères et leur disposition dans la page à l'aide d'une machine à écrire, avec pour point de départ la poésie concrète. La machine à écrire devient un outil de dessin en jouant avec le gris typographique et la densité des caractères.

2016 — Valence
Projet de recherche

Le Tâche Papier

Logo et identité visuelle de l'atelier Le Tâche Papier à Dijon.

2016 — Dijon
Identité

En collaboration avec Joy Prudent

Astréidoscope

Il existe dans l'univers des millions de systèmes planétaires comme le notre. À ce jour nous avons découvert plus 580 systèmes planétaires, soit plus de 3500 exoplanètes, seulement dans notre galaxie. Toutes sont archivées par la NASA, entre autres, sous forme de gigantesques tableaux de données, accessibles sur la NASA Exoplanet Archive.

L'Astréidoscope est une interface numérique qui permet de documenter ces systèmes planétaires de façon plus visuelle et poétique, dans une optique de vulgarisation scientifique.
Fonctionne seulement sur Chrome.

2016 — Valence
Plateforme web

Bricolage

La réaction d'une personne ignorant tout des installations que sont les parcours de minigolf. Travail vidéo sur l'appropriation, le déplacement et la règle du jeu. Prise de vue réelle et stop motion.

2015 — Valence
Vidéo

Les Vinéales

Affiche réalisée à l'occasion de l'édition 2014 des Vinéales organisées par le lycée viticole de Beaune.

2014 — Beaune
Communication graphique

Affiches A3 et A0
Impression offset

En collaboration avec Caroline Demandière, Baptiste Michel et Pierric Sorel

Dessin à colorier pour le collectif Rien à feutre, produit sur le principe du cadavre exquis, avec Ariane Corfmat et Anaïs Clemens, 2020.

Affiche pour l'émission radio de découverte musicale Parachute, 2020.

Affiche pour l'atelier Le Tâche Papier, imprimée en sérigraphie, 2019.

Dessin pour la collection de fin d'année de l'atelier Le Tâche Papier, 2019.

Stickers pour un financement participatif de l'atelier Le Tâche Papier, 2019.

Couverture de carnet pour l'atelier Le Tâche Papier, imprimée en sérigraphie, 2019.

Illustration pour le calendrier 2020 de l'atelier Le Tâche Papier, sur le thème Sous l'océan, imprimé en sérigraphie, 2019.

Logo pour le photographe Photos Éclectiques, 2019.

Participation au fanzine Lucha Libre de l'atelier Le Tâche Papier, imprimé en risographie, 2018.

Proposition pour le fanzine La fin du collectif Gribouilli (non retenue), 2018.

Affiche pour la Ghent Art Book Fair 2018, 2018.

Julian Lagoutte, designer graphique indépendant, entre Chalon sur Saône et Dijon.
J'opère dans la conception d'identités visuelles, de supports imprimés, éditions et affiches, de sites internet, d'éléments de signalétique et d'illustrations.

Mon parcours et mes recherches ont doté ma pratique d'une certaine transversalité, avec des compétences autant dans le champ des techniques d'impressions, que du numérique, de la typographie ou de l'animation. À travers mon goût pour l'élaboration de systèmes graphiques, ainsi que la dimension ludique qu'ils peuvent engendrer, je veille à proposer des projets construits et réfléchis, ancrées dans leur contexte et qui dialoguent avec leur public. Avec, toujours, la volonté de mettre la forme, la technique et les médias au service de la transmission et du partage.

J'ai également co-fondé le collectif Labo Typique avec Ariane Corfmat et Sirima de Rességuier. Nous travaillons en collaboration sur divers projets auto-initiés, à la croisée entre l'imprimé et le numérique.

CV en téléchargement ici.
Contact
julian.lagoutte@gmail.com
+33 (0)6 69 25 21 53

Instagram
Vimeo

Pour toute demande d'information ou question pour votre projet, ou si vous souhaitez collaborer avec moi, écrivez-moi pour en discuter et nous rencontrer !
Publications
2019
Étapes: n°252, « Écoles d'art et de design : 30 diplômes », Pyramid Éditions.

2019
Voyeurs, ÉSAD •Valence.
— Conception et mise en page (avec Ariane Corfmat, Solène Lautridou et Céline Renault). Dans le cadre de la biennale « Exemplaires, formes et pratiques de l'édition contemporaine », à Rennes.

2019
Ficciones Typografika 1642, Formist.
— Contribution

2018
Lucha Libre, Le Tâche Papier.
— Contribution au fanzine
Expositions
2019
« Des objets suspects », Espace Jeanne de Flandreysy, Valence.
— Exposition collective sous la direction de Nina Paim et Corine Gisel.

2017
« PopWeb », Lux Scène Nationale de Valence.
— Exposition collective sous la direction de Dominique Cunin.

2017
« Une cartographie de la recherche en design graphique », Le Signe, Centre national du graphisme de Chaumont.
— Contribution à l'exposition parmi les travaux de l'unité de recherche « Il n'y a pas de savoir sans transmission » de l'ÉSAD •Valence.
Crédits

Conception graphique et développement web par Julian Lagoutte.
Typographie : Porpora par Davide Montesano, disponible sur Collletttivo.

Toutes les images de ce site ont été prises par Julian Lagoutte, excepté pour Discographiques où les images, ainsi que la vidéo de présentation, ont été produites par le Centre Georges Pompidou.

Mentions légales

Toute reproduction, intégrale ou partielle, de ces images ou de quelconque élément de ce site est formellement interdite sans permission de l'auteur.
Dernière mise à jour : août 2020.
© Julian Lagoutte 2014-2020